À l’issue du 3ème trimestre, les tendances du 1er semestre se confirment et le marché logistique français s’affiche toujours en demi-teinte. Malgré un démarrage sur les chapeaux de roue en début d’année, les 2ème et 3ème trimestres ont enregistré une baisse successive des volumes placés.

Sur les neuf premiers mois de 2019, le marché est  ainsi en recul de 14 % par rapport à 2018. La demande placée s’élève donc à 2 528 800 m², résultat qui reste néanmoins au-dessus de la moyenne décennale de 12 %.